D’OÙ LES VÉGÉTALIENS OBTIENNENT-ILS LEURS PROTÉINES ?

3 minutes
Obtenir suffisamment de protéines dans un régime végétalien peut devenir une préoccupation rapidement pour l'un, si la recherche n'a pas été effectuée, avant de se lancer dans ce nouveau mode de vie. Dans ce texte, nous présentons différentes sources de protéines, ce qui peut vous faciliter la vie lorsque vous essayez d'ajouter différentes sources de protéines végétales à vos habitudes alimentaires quotidiennes.

D’OÙ LES VÉGÉTALIENS OBTIENNENT-ILS LEURS PROTÉINES ?


Quand on parle de régimes végétaliens, il y a une question qui revient presque chaque fois :
« Mais où les végétaliens obtiennent-ils leurs protéines ? »
Dans une société où la viande est automatiquement associée comme principale source de protéines, il est tout à fait normal de se poser la question. La carence en protéines est également la première préoccupation des personnes qui souhaitent passer au végétalisme. De plus, elle est encore plus présente chez ceux qui s'entraînent.

Est-ce une préoccupation justifiée ?
En fait, il faut d'abord noter que de nombreux aliments d'origine végétale sont, comme la viande, riches en protéines. Ainsi, il est beaucoup plus facile que nous le pensons d'atteindre la quantité quotidienne recommandée.
Pour le démontrer, voici quelques exemples de différentes sources de protéines végétales (ainsi que leur teneur en protéines) que vous pouvez consommer à différents moments de la journée.

Pour comparer, 100g de saumon contient 22g de protéines et 100g de poulet en contient 28g.

Déjeuner :
Ajoutez à vos céréales, gruaux ou smoothies :
Graines de lin (18g de protéines / 100g)
Graines de chia (16g / 100g)
Graines de citrouille (24g / 100g)


Mettez du beurre de noix sur votre rôtie ou ajoutez à votre petit déjeuner :
Beurre d'arachide (23g / 100g)
Tahini (22g / 100g) Petit secret sur ce beurre de noix : il est délicieux mélangé avec un peu de sirop d'érable et de cacao.
Pain de blé entier (11g / 100g)

Dîner et souper :
Préparez une salade de quinoa, d'épinards et de fèves de soja :
Quinoa (4g / 100g)
Épinards (3g / 100g)
Fèves de soja (17g / 100g)

Sandwich à la tartinade de tofu :
Tofu (15g / 100g)
Pain de blé entier (11g / 100g)
Salade de pommes de terre et lentilles :
Pomme de terre (2g / 100g)
Lentille (9g / 100g)


Collation :
Pistaches (21g / 100g)
Pois chiches rôtis aux épices de votre choix (9g / 100g)
Noix de pacanes sucrées (9g / 100g)
Poudre de protéines : (20g par mesure - 60g / 100g)

Ajouté à cela, il ne faut pas oublier que les fruits et légumes contiennent également des protéines. Selon ceux-ci, la quantité peut être très variable, mais ils ajoutent quand même des protéines à vos repas et collations.
Commencez-vous à voir à quel point le manque de protéines chez les végétaliens est un mythe ?
De plus, un autre mythe à ce sujet est qu’on devrait toujours combiner différents types de protéines végétales dans un même repas pour consommer des protéines complètes. Qu'en est-il vraiment ?
En fait, ce mythe provient des années 1970 et est obsolète depuis plusieurs années maintenant. Il est désormais tout simplement recommandé de manger varié tout au long de la journée. De cette façon, les protéines se compléteront.
Ainsi, la clé des régimes végétaliens est : la variété.
C'est en fait en mangeant une grande variété d'aliments que vous pouvez vous assurez d’avoir suffisamment de protéines et qu’elles soient complètent. Pas besoin de mesurer / calculer tout ce que vous mangez.
D'un autre côté, si vous vous inquiétez toujours de votre alimentation, une consultation avec une nutritionniste pourrait vous guider davantage.

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés.